PHOTOGRAPHE ÉGARÉ SE FAIT FOUDROYER LA RAIE

Ce photographe amateur d’entrepôts délabrés ne sait pas qu’il vient de mettre les pieds sur le territoire de trois prédateurs sexuel, et justement l’un deux vient de le repérer. Après l’avoir laissé rentré dans le bâtiment, il commence à lui taper l’embrouille. Le jeune photographe cherche bien à se défendre, mais son assaillant finit par prendre le dessus. Alors qu’il tiens sa braguette à hauteur de sa bouche, il déballe sa bite et le contraint à le sucer. Un peu odorante mais tellement ronde en bouche, cette queue s’avère être un vrai délice que le photographe tète passionnément en jubilant. Après lui en avoir mis plein la bouche, la racaille décide de lui en mettre plein le cul. Il le plaque alors contre un mur et l’encule à sec. Au bout de quelques instants, ce ne sont pas des cris de douleur qui résonnent dans l’entrepôt, mais bien des cries de jouissance ! Cette salope prend son pied comme jamais. Et pendant qu’il se fait labourer, sa queue toute durcie d’excitation ballote de part en part. Après lui avoir giclé sur le cul, le type s’esquive laissant sa petite pute enivrée de plaisir se finir à la main.

Laisser un commentaire